MétaMachin

Installation interactive – 2012 – projections vidéos, capteurs, moteurs, câbles, électronique, matériaux divers.

Le MétaMachin matérialise son propre programme. Bricolé avec les moyens du bord pour imiter le programme qui orchestre ses mouvements, il n’a d’autre fin que de montrer son propre fonctionnement dans une tentative futile de prouver son existence au monde. En résulte un réseau de modules agités d’une activité végétative et légèrement stupide, qui cherche encore un sens à son existence.


exposition à l’Espace M, dans le cadre du festival Cultures Electroni[k] – octobre 2012