L’Homme qui marche

Clémentine Blondeau & Diane Grenier
Installation interactive 2010
vidéoprojection – webcam – système son stéréo – Pure Data

Un homme marche, piégé dans une boucle interminable, sans jamais parvenir nulle part.
En l’absence de public, l’installation « marche » continuellement. Au contraire, en présence de
visiteurs, de passages, de mouvements, soudain, quelque chose se passe. Le marcheur trébuche,
la vidéo piétine, le son se brouille et le dispositif semble comme parasité par la présence du
spectateur.


Installation présentée lors d’une exposition collective au Jardin Moderne (Rennes) à l’occasion du festival d’art numérique les Bouillants #2 (avril 2010)